Sarah Brossillon Astrologue en ligne, astrologue Paris et Coach développement personnel

Astrologue en ligne et astrologue Paris – Coach développement personnel – Voyance qualité

 

Astrologie et médiumnité

astrologue en ligne-coach développement personnel-voyance sérieuse par téléphone-citation 35Ce n’est pas le thème astral qui crée l’âme d’un individu qui s’incarne ; l’empreinte énergétique de l’âme pré-existe avant son incarnation.

Le thème astral n’est que le dessin de l’énergie qui anime cette âme avant son incarnation sur Terre.

Lorsque Albert Einstein cherchait une loi unifiant les quatre lois majeures de la physique, il projetait son esprit dans l’Univers, comme s’il était dans l’espace. Pourtant, on pouvait lire cette recherche qu’il était en train de faire, ici, sur Terre, à travers son thème astral montrant la configuration des planètes du système solaire au moment de sa naissance et au moment de sa recherche.

On a tendance à penser que l’évolution de la position des planètes du système solaire, l’est uniquement d’un point de vue terrestre.

Pourtant, ce qui se passe à l’extérieur est toujours le reflet de ce qui se passe à l’intérieur. L’évolution des planètes autour du Soleil est le reflet extérieur de ce qui se passe à l’intérieur des autres systèmes stellaires de l’Univers. Pour n’importe quel système stellaire autre que le système solaire, pour n’importe quel point de l’espace, l’extérieur, à savoir, le système solaire, représente ce qui se passe à l’intérieur de cet autre système stellaire, de cet autre point de l’espace.

Par conséquent, l’évolution des planètes de notre système solaire est le reflet extérieur de ce qui se passe à l’intérieur du reste de l’Univers. Elle est la représentation de l’inconscient collectif, composé de tous les éléments de l’Univers.

Lorsqu’un être s’incarne, comme dit plus haut, ce n’est pas le thème astral qui donne son empreinte énergétique ; l’être pré-existait à son incarnation et n’a fait que vibrer sur des fréquences densifiées pour se matérialiser sous forme d’un corps physique. Son empreinte énergétique existait avant sa naissance ; le thème astral n’a fait que révéler la photo de sa personnalité (sa combinaison énergétique), comme lorsqu’on développe la bobine d’une pellicule et que l’on obtient une image du négatif.

Lorsque l’âme quitte les fréquences denses du corps physique, elle continue d’évoluer, mais son empreinte énergétique n’a pas changé. Lorsque l’on pense à un être défunt, on y pense avec les éléments que l’on connaît de son vivant. Et il est impossible de penser à quelque chose qui n’existe pas, car comment pourrait-on activer de l’énergie pour penser, ressentir, imaginer ce qu’est le « rien » ? C’est à mon sens, et humainement pas concevable. On ne peut penser le « rien », on ne peut penser le vide.

Dès lors, penser à un être défunt, c’est interagir avec lui. Dans cette interaction, il y a un échange d’informations entre la personne qui pense au défunt et le défunt. D’ailleurs, un défunt apparaît dans les rêves avec des indices qui rappellent son existence sur Terre.

Que l’on regarde la position des planètes pour un individu pendant sa vie terrestre, pour son avant-vie ou pour son après-vie, ce n’est pas la vision des planètes vue de la Terre qui importe ; ce qui importe, c’est que la façon dont les planètes évoluent dans le système solaire est le reflet de ce qui se passe ailleurs dans l’Univers.

Un défunt peut se retrouver à un autre endroit de l’espace, ce qui se passe au niveau du système solaire, que l’on retrouve dans son thème astral est le reflet de ce qui se passe ailleurs dans l’Univers.

Donc, la rotation des planètes autour du Soleil est le résultat de l’inconscient collectif qui décide qu’elles évoluent ainsi, et leur évolution autour du Soleil est le reflet extérieur de ce qui se passe en tout point de l’espace.

Qu’un être soit vivant sur Terre ou qu’il soit défunt et se déplace dans l’espace, la position des planètes du système solaire nous renseigne sur ce qui se passe à l’extérieur, en tout point de l’espace.

astrologue en ligne et coach développement personnel copyright

Sarah Brossillon, astrologue en ligne et coach développement personnel

Dans : - ASTROLOGIE ET MEDIUMNITE,-> L'ASTROLOGIE
Par laurespace
Le 11 août 2016
A 4 h 50 min
Commentaires : 0
 
 

Les planètes ne sont pas la cause des événements

Une personne m’a posé récemment la question suivante : est-ce les guerres sont dues aux planètes. La réponse est non. 

1 – Nous vivons dans un univers où tout est inter-relié. 
2 – Les planètes, pas plus que le reste de l’Univers ne nous gouvernent. Nous sommes tous une partie du gouvernail et c’est ensemble, que nous gouvernons l’Univers.
3 – Il y a le monde visible et les mondes invisibles à l’œil humain. Tous ces mondes font partie de l’Univers et interagissent. 
4 – Tout est en tout.
5 – L’extérieur est le reflet de l’intérieur.
6 – Ce qui se passe dans le monde fait partie de l’inconscient collectif.
7 – Notre inconscient individuel et collectif peut se manifester sous forme d’événements concrets.

La réponse n’est pas à l’extérieur, du moins pas plus à l’extérieur qu’à l’intérieur de nous.

Quand on est dans un mal-être, on n’a pas la force d’être des êtres responsables. De la même façon qu’on pense que l’herbe est plus verte ailleurs, on pense que les autres sont responsables de nos souffrances.

Un monde en interaction signifie que nous sommes reliés et que rien ne peut se passer à l’extérieur, qui ne se passe pas à l’intérieur.

Occulter ce qui se passe en soi face à ce qui se passe dans le monde, c’est comme s’extraire du monde, se positionner à l’extérieur de l’Univers, comme si les autres étaient les causes de nos problèmes, et que nous n’existions plus dans cet Univers. Le problème, est que l’on fait partie intégrante de l’Univers, de ce tout, et qu’on ne peut s’en extraire, nier notre existence.
Pourquoi se faire petits en se positionnant comme des personnes ne faisant pas partie de ce monde, alors même que c’est exactement ce que la terreur implique : faire régner la terreur pour que les gens aient peur et se sentent tout petits au point de nier leur existence et leur part de responsabilité dans l’inconscient collectif ?

Dieu nous protège… mais Dieu est en tout, Dieu est en nous, Dieu est tout. Rien ne sert de le chercher à l’extérieur alors qu’il est en nous. C’est comme aller chercher sa tête chez le voisin, alors qu’elle est sur nos épaules.

Dans : - LES PLANETES NE SONT PAS LA CAUSE DES EVENEMENTS,-> L'ASTROLOGIE
Par laurespace
Le 31 juillet 2016
A 22 h 37 min
Commentaires : 0
 
1234
 
 

Aloepauline |
BlaBla Girl le Blog |
Azzitrill400 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | INTOX AUX MÉDOCS Ou Songes ...
| Drogblog
| Sophrologie 974